Les 7 neuro-accélérateurs de message

Les 7 neuro-accélérateurs de message


...Idéal si vous souhaitez MIEUX communiquer et impacter encore plus...

La communication est un art

Et pour le maitriser un tant soit peu, il existe 7 neuro-accélérateurs de message ...

"Ecrivez quelque chose qui vaut la peine d’être lu,

ou faites quelque chose qui vaut la peine d’être écrit”

Benjamin Franklin

Écrivain, scientifique et homme politique américain du XVIIIe siècle

👉 LE VOUS, VOUS UTILISEREZ !

Utilisez le mot “VOUS” au lieu du "MOI JE". Cela permettra à vos interlocuteurs de s’approprier votre solution et de se sentir impliqués. Le cerveau humain, et donc votre cerveau par la même occasion (oui oui, le votre aussi), est un tantinet "égocentrique" (=qui se croit le centre du monde) et "égocentré" (=qui fait preuve d'égocentrisme).

Il s'en fiche de vous. Seul et seulement lui l'intéresse (Miroir, mon beau miroir, dis moi qui est le plus beau?). C'est notre cerveau reptilien qui nous pousse à nous concentrer sur nous même : une question de survie apparemment.

Exemple : bannissez le "JE VAIS VOUS ENSEIGNER" et remplacez le par "CE QUE VOUS ALLEZ APPRENDRE" ... Ceci n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. Adoptez ce réflexe, encore et toujours.

👉CREDIBLE, VOUS SEREZ !

Soyez passionné, authentique et partagez vos convictions. Commencez par un "POURQUOI" avant de donner votre "COMMENT". Il est important de donner du sens pour rallier à sa cause, fédérer, faire comprendre, faire aimer, et faire passer à l'action.

Nous avons tous une raison de faire ce que nous faisons. Les deux facteurs déterminant pour la prise de décision sont : CONFIANCE et EXPERTISE. Vous devez savoir de quoi vous parler et inspirer confiance. Envoyez les bons signaux et penser à l'image que vous renvoyez. Est-ce l'image d'une personne experte? une personne sur qui nous pouvons compter? Pensez à tous les signaux inconscients que vous envoyez. Ils parlent plus que les mots. C'est un véritable accélérateur! Crédibilité, à maitriser impérativement. Votre image en dépend.

👉DES CONTRASTES, VOUS CREEREZ !

Créez du contraste entre les FRUSTRATIONS ressenties par vos prospects et leur SOULAGEMENT une fois la solution adoptée. De même, dans votre storytelling (histoire), utilisez des contrastes par les émotions. Les contrastes donnent du relief et concrétisent la pensée humaine. Le cerveau adore les différences, les nuances, les comparaisons.

Exemple : AVANT/APRES, TRISTESSE/JOIE, PEUR/SOULAGEMENT, CHAUD/FROID

👉AVEC LES EMOTIONS, VOUS JOUEREZ !

Jouez avec les EMOTIONS : joie, peur, tristesse, dégout, colère ! et rendez ces émotions personnelles pour que votre prospect s’identifie et ressente ces émotions. Le cerveau émotionnel l'emporte sur la raison.

Pourquoi?

Tout simplement parceque les émotions ressenties sont immédiates. Le cerveau réflectif a besoin de réfléchir, et d'analyser comme son nom nous l'indique. Donc, nul besoin de dessin pour comprendre que le cerveau émotionnel prend la décision, car l'information est immédiate. C'est la raison pour laquelle nos choix ne sont pas toujours rationnels.

Max Weber, sociologue allemand (1864 - 1920) a identifié deux types de valeurs. Les valeurs de responsabilité et les valeurs de conviction. A votre avis, qui l'emporte dans la plupart des cas?

La gagnante est la valeur de conviction! Nos convictions étroitement liées aux émotions l'emporte sur la responsabilité et la raison. Il y a des décisions qu'on ne comprend pas toujours. C'est l'oeuvre de la valeur de conviction qui est lié à nos valeurs et notre propre système de croyances.

La logique n'est pas toujours celle que l'on croit !

👉AVEC LES DIFFERENTS MODES D'APPRENTISSAGES, VOUS JONGLEREZ !

Le cerveau humain peut être décomposé en 4 préférences cérébrales selon l'école Ned Herrmann :

  • Le cortical GAUCHE : Nous les appelons les "analytiques". Ils sont friands des chiffres et des faits. Ils préfèrent recevoir un maximum d'informations en vrac et ont besoin de savoir "POURQUOI" et comprendre le "QUOI" du sujet. Il est nécessaire de donner de la matière pour cette préférence cérébrale.

  • Le limbique GAUCHE : Ce sont les "sceptiques". De nature organisée, ils veulent des méthodes, des procédures, des preuves sociales. Le tout est de démontrer que la solution est adaptée, et en totale adéquation aux problèmes. Ils ont besoin du "COMMENT".

  • Le cortical DROIT : Ce sont les "conceptuels". Il faut leur poser des questions, les stimuler, les projeter, les intriguer, voir les provoquer. Le conceptuel doit réfléchir et imaginer. Il est déjà dans le futur, Il s'en fiche du "COMMENT", car seul le "POURQUOI" l'intéresse. Il faut donner du SENS.

  • Le limbique DROIT : Nous les appelons les "émotionnels". Les questions qui les intéressent sont "QUI" car ce sont des connecteurs, des "QUAND" car ils sont impliqués. Notre but est de les faire participer et passer à l'action grâce aux émotions. Besoin de sentir et ressentir des choses, d'imaginer, de visualiser. Il faut toucher les 5 sens.

Donc, pour une communication efficace, optimale et encore mieux, EFFICIENTE, ne cherchez pas à deviner la préférence cérébrale de votre interlocuteur ou de votre cible car ceci est peine perdue. Ce serait une erreur fatale de penser ainsi. Puisque chacun d'entre nous à un cerveau totale et non un bout de cerveau, il est "ultra" judicieux de parler à toutes les préférences cérébrales dans vos communications.

Exemple : Une question pour intriguer puis des des faits et des chiffres pour planter le décor; un pourquoi ; des méthodes ; des témoignages ; le déroulé ; des appels à l'action ; des émotions pour nuancer faire vivre votre histoire car tout ceci est le résultat d'une histoire bien ficelée (storytelling).

En prenant conscience de tout cela, vous parlez à tout le monde et toucher le cerveau et le coeur de tout le monde. Faites pareil avec votre argumentaire de ventes également. Vous serez plus efficace et plus proche de la personne qui vous écoute.

Utilisez les modes audio, visuel et kinesthésiques pour conserver l’attention du public également. Il en faut pour tous les goûts ! Chacun fonctionne différemment.

👉DES HISTOIRES, VOUS RACONTEREZ !

Attention ! Quand je parle d'histoires, je parle bien sûr d'histoires captivantes et non des salades, mensonges, sornettes, balivernes ou autres bobards.

Seth Godin ne le diras jamais assez : "les gens n'achètent pas un produit ! ils achètent une histoire".

Depuis la nuit des temps, nous adorons les histoires!

Pourquoi?

Tout simplement parce que le cerveau humain adore les histoires. Le cerveau ne fait pas la distinction entre le réel et l'imaginaire (oui, quand on y pense c'est un peu angoissant). Notre cerveau a la faculté de voyager dans le passé comme dans le futur grâce aux histoires. Nous pouvons nous créer un imaginaire propre à nous où nous sommes le héros !

Et l'histoire que l'on raconte permet de dérouler un fil rouge cohérent (j'insiste sur le mot COHERENT). Soyez cohérent sinon c'est raté !

Captivez l'attention, faites des blancs, utilisez la méthode du teasing (suspense). Nuancez, et jouez avec les émotions!

posez vous la question suivante :

quand vous achetez un vêtement, qu'achetez vous réellement? *

👉MOINS = PLUS, CETTE FORMULE VOUS RETIENDREZ !

Pour être impactant, allez à l'essentiel. Le cerveau humain ne prête pas attention à ce qui l'ennuie.

Ne noyez pas votre public dans des explications sans fins, des exemples qui n'en finissent plus. Posez vous la question suivante : quel est le REEL MESSAGE que je veux faire passer.

C'est vrai ça : Souvent, il n'y a qu'UN REEL MESSAGE, alors pourquoi vous donnez pléthores d'informations ?

Autre question pour vous aider : Que voulez-vous que les personnes retiennent? Quel message? quels mots clés? s'ils ne devaient retenir qu'une seule chose, ce serait laquelle?

C'est aussi simple que ça. Dites l'essentiel, et intriguer. Faites passer les bons messages en choisissant les bons mots.

Le choix des mots est important.

Pourquoi?

Tout simplement parce qu'un mot est liée une idée. L'idée implique l'action. L'action fait ressentir une sensation. Encore une fois, posez vous les bonnes questions : quelle sensation voulez vous faire vivre? pour changer la sensation, il suffit juste de changer le mot !

J'espère que vous avez appris des choses avec cet article et que vous allez en faire bonne usage dans vos communications. Posez vous les bonnes questions.

Et n'oubliez pas : La vie est une question de perception.

N'hésitez pas à commenter, poser vos questions et je vous y répondrai personnellement.

La communication, c'est un triple objectif :

COGNITIF : faire comprendre (parler au cerveau)

CONATIF : faire passer à l'action (parler aux muscles)

AFFECTIF : faire aimer (parler au coeur)

Comme quoi, tout est relié !

A vos marques !

Lucie Michaut

Marqueuse de points gagnants

www.mindsetetmatch.com

Consultante & formatrice en stratégie de marque, personal branding et autres techniques pour sortir du lot, se démarquer et marquer les esprits

"Et si le talent, c'était d'en donner aux autres?"

PS : si vous souhaitez que j'intervienne lors de vos événements, contactez moi en MP

* J'espère que vous avez la réponse à la question ! sinon, vous passez à côté de quelque chose d'important en marketing ....

#marquerlesesprits #communication #storytelling #stratégie

72 vues

© MindSet et Match! 2017

Bam, suivez-moi les traces de l'iguane qui veille au grain ...
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • YouTube - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
#BrandTheGame