Rédiger un message publicitaire - épisode 1

Rédiger un message publicitaire - épisode 1

♪♫*•♪ Existe en audio : https://soundcloud.com/lucie-mi/rediger-un-message-publicitaire-ep1

 

Episode 1

 

Pour vendre, doit-on être créatif ?

 

Qui dit créativité dit souvent art,

et vendre n'est pas un art en soi,

Quoi que ca se discute ...

D'ailleurs, ne parle t-on pas dans notre jargon "d'art de la vente" ? 

 

Sommes-nous des espèces d'artistes du business ? ou de simples techniciens ? 

 

Bref, on s'en fiche, ceci n'est qu'une perception !

Et le marketing n'est qu'une histoire de perception. 

 

Par contre ce qui est bel et bien réel, c'est que vous devez vous démarquer et marquer les esprits dans vos communications (emails, pages de vente, argumentaires, scripts, storytelling...) pour convertir vos prospects en clients, engager et fidéliser. 

 

Sans compter la multiplication des canaux de communication, et de distribution, la venue de la concurrence de tous les côtés (vite baissez-vous, vous avez failli vous prendre un de vos rivaux dans la tête, il était moins une. Et là, vous vous dîtes heureusement que j'étais là. Ca va, ne me remerciez pas ! Pas de ça entre nous ! )... 

 

Trève de salamalecs ... Reprenons ...

 

Et même si la concurrence et les avancées de toutes ces technologies sont plutôt positives pour votre business, il va sans dire que vous devez sortir du lot ! 

 

VOS ventes passent obligatoirement par une bonne communication basée sur des leviers précis.

 

Des leviers qui existent depuis longtemps. Ce sont les bases. 

 

C'est un peu comme les tables de multiplications. 

 

On les apprend une fois et on les applique toute la vie (et BAM ! table de 8 pour voir : 8 x 9 ca fait combien ? euh beaucoup de gens à la même table, bref ...)

 

A cela, vous allez y ajouter de l'analyse (mode oeil de lynx activé),

et un peu de créativité (ou un peu de folie)...

 

Ce qui donne l'équation suivante : 

 

Vente à plusieurs inconnus = Communication + Marketing + Expertise = (Base au carré bien sûr x Analyse) + Créativité + Y

 

Le Y, c'est au cas où j'oublierai un truc (toujours être prévoyant pour avoir une longueur d'avance). 

 

Ah quelqu'un veut participer au débat et nous a laissé un message, 

Voyons voir : 

https://soundcloud.com/lucie-mi/rediger-un-message-publicitaire-ep1

 

« Je ne considère pas la publicité comme un divertissement ou un art mais comme un moyen d’information. Quand j’écris un texte publicitaire, je ne veux pas que vous le trouviez créatif je veux que vous le trouviez si intéressant que cela vous fasse acheter le produit. »

 

Hmm j'hésite entre les mots "perspicace" et "pertinent". 

 

Merci David Ogilvy pour cette intervention.

 

On devrait tous garder cette phrase en tête. 

 

 

Mais Lucie, 

David Ogilvy c'est qui ça encore ?

 

Si vous ne le connaissez pas, il faut absolument vous intéresser à lui ! 

C'est LA référence incontournable quand on s'intéresse à la communication, et à la rédaction publicitaire (ou copywriting). 

 

C'est le papa de la publicité et le créateur des meilleurs messages publicitaires de tous les temps. Il en a inspiré un grand nombre. Il a créé un empire.

 

Bref, il avait l'art et la manière avec cette pointe d'humour grinçant.

 

 

 

(Teasing : si vous souhaitez faire passer les BONS messages et faire acheter votre offre, soyez attentif à ce qui va suivre). 

 

C'est ce monsieur qui a rendu populaire le concept d’image de marque en 1953 et a travaillé avec les plus grandes marques. Un niveau de compétition hors pair.

 

David Ogilvy a compris que chaque produit avait son histoire.

 

Une histoire unique.

 

Une histoire où le "copier coller" n'est donc pas possible (sauf si vous voulez échouer) ! 

Diable pourquoi les gens copient collent toujours tout alors ?

 

Les clients achètent une histoire, et non un produit ou un service. 

Les grandes marques de luxe l'ont très bien compris. La marque de luxe vous fait vivre une expérience avant, pendant et après achat. 

 

Ceux qui font du e-commerce ont intérêt à bien comprendre cela, je dis ça je dis rien.

 

Pourquoi je vous dis tout ça ? 

 

PARCE QUE ...

Celui qui gagne n'est pas celui qui a le meilleur produit.

Celui qui gagne est celui qui raconte la meilleure histoire. 

 

Il ne faut pas raconter seulement une histoire mais LA bonne histoire. Celle qui correspond à votre marque, à vos clients, et leurs valeurs d'usage (=ce qu'on va faire du produit ou service). 

 

Le client devient client au moment où il se projette et qu'il considère le ou les bénéfices. 

Un client n'achète pas un produit ou un service en réalité, il achète l'histoire qu'il se raconte et les effets de ce produit ou service.

 

Votre client, ce héros ! 

 

Donc, 3 questions auxquelles vous devez répondre pour connaitre les effets de votre produit ou service : 

 


Qu'est-ce que votre produit ou service va apporter à vos clients concrètement ?

 

Quelles émotions va t-il générer chez eux ? 

 

Quelles sensations vont-ils avoir ? 


Transcendez-vous, ressentez et décrivez tout ça dans le moindre détails. Vous allez tellement bien le détailler qu'on va s'y croire. Si vous n'en avez aucune idée, gloupsss vous avez loupé quelque chose. Mais il est encore temps de se rattraper aux branches. Après ce sera la chute. Vous êtes prévenu ! #pression 

 

 

 

Dans chaque produit ou service, nous devons trouver l'argument qui fera mouche, 

La promesse unique qui fera la différence,

Les bénéfices qui sauront être subtils et concrets,

 

Pour capter l'attention, susciter l'intérêt, provoquer le désir et faire passer à l'action, 

Qui dit vente, dit passage à l'action (donc inutile de vouloir brûler les étapes, rien ne sert de courir, il faut partir à point). 

 

Vos arguments vont toucher des leviers puissants comme : 

  • le prix : bon rapport qualité/prix, sentiment de faire des affaires ... 

    • exemple : le vrai prix des bonnes choses (Lidl), créateur de pouvoir d'achat (Discount), tous uni contre la vie chère (Intermarché), demandez plus à votre argent (LCL)

  • l'image : ce qui rend beau, charismatique, ... (oh ego dis moi qui est le plus beau)

    • exemple : vous allez vous aimez (Krys)

  • la santé : la forme, la valeur nutritive, l'équilibre, l'harmonie ... (parce que la santé c'est sacré)

    • exemple : être mieux chaque jour (Danone), à fond la forme (Décathlon)

  • le statut social : estime, appartenance, groupe ... 

    • exemple : feel the difference (Ford), parce que nous le valons bien (L'oréal) 

  • Et j'en passe ...

 

Parce que provoquer des sensations et des émotions chez vos clients va secreter en eux de la dopamine. 

 

La dopamine, c'est le précurseur de l'adrénaline. 

 

Qui dit adrénaline, dit achat impulsif,

 

Et qui dit impulsivité dit "on saute, on y va, on est chaud bouillant, on fait fumer la carte bleu!"

 

Et en prime, on est content !

 

Elle est pas belle la vie ! 

 

 

 

 

 

 

 

La règle d'Ogilvy semble fonctionner encore aujourd’hui (plus que jamais dans un monde où la publicité, le marketing et le marketing de soi sont omniprésents).

 

Et pourtant, cet homme haissait les règles.

 

 

« Je hais les règles, le secret c’est qu’il n’y a pas de règles »

 

 

Oui, parce qu’il n’y a pas vraiment de règles.

 

Juste des stratégies, des leviers, des méthodes qui s’ajustent selon l’offre et la demande.

 

Chaque publicité et chaque texte sont différents, 

 

Parce que les marques sont différentes,

Parce que les histoires et les messages sont différents, 

Parce que les clients sont différents, 

Parce que les valeurs d'usage ne sont pas les mêmes...

 

Et parce que vous devez être cohérent du début jusqu'à la fin ! 

 

 

Ah David Ogilvy voudrait intervenir à nouveau, 

Lisons le message : 

 

« on m’attaque parfois parce que j’impose des règles. Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. Je hais les règles. Je me contente d’indiquer comment les consommateurs réagissent à différents stimuli. (…) Je donne des indications, mais pas des règles. Si vous ne vendez pas assez, c'est parce que vous êtes un mauvais élève»

 

Elémentaire mon cher David...

 

 

 

Si vous ne vendez pas assez, c'est parce que vous êtes un mauvais élève :

 

pour vendre, vous devez faire vos devoirs

et

apprendre vos leçons !

 

 

 

 

Parce qu'il y a une différence entre faire des supputations en projetant votre propre système de pensée (stratégie perdante), 

 

et s'appuyer sur des faits, des chiffres, des comportements d'achats ... (stratégie gagnante),

 

Aussi brillant que nous sommes, ou pas (cela dépend des watts de notre ampoule interne), nous n'avons pas la science infuse. 

 

La mauvaise nouvelle, c'est que nous ne pouvons pas penser à la place des autres, 

La bonne nouvelle, c'est que nous pouvons y remédier différemment pour avoir les réponses à nos questions. 

 

 

 

 

 

Et nous verrons cela dans l'épisode 2 diffusée semaine prochaine ......

 

Vous saurez comment y remédier ! 

 

COMING SOON !

 

Attention, ces informations vous emmèneront très loin ou nulle part, 

c'est VOUS qui choisissez ! 

 

A méditer !

 

A bon entendeur, Bouh.

 

¯\_(ツ)_/¯

 

Lucie Michaut, 

Marqueuse de points gagnants et life zagueuse,

Fondatrice de www.mindsetetmatch.com 

 

Experte en branding, neuromarketing et communication et autres techniques pour sortir du lot ! 

Démarquez-vous et marquez les esprits parce que c'est votre image qui est en JEU ! 

 

J'ai oublié de vous dire ! 

 

PS 1 : Ca vous dit de connaitre les "14 secrets de communications : ce que les rédacteurs publicitaires gardent pour eux ?". Cliquez-ICI ! 

 

PS 2 : Si ce n’est toujours pas fait, vous pouvez toujours aller sur www.mindsetetmatch.com pour zaguer comme jamais ! Et vous démarquer et marquer Les esprits Bouh !

en plus, il y a un ebook à télécharger et tout pleins d'articles ...

 

PS 3 : Et comme une parole reçue non transmise est une parole volée, pensez à partager (loi universelle ahahah). Si c'est l'univers qui dit, cela fait vraie une raison de plus pour commenter et partager autour de vous. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

#iguane de poche

S'inspirer des Grands et comprendre le pourquoi du comment qui fait la différence : leur état d'esprit, leur philosophie, leur méthode... Et vous verrez que beaucoup utilisaient le marketing pour réussir et se démarquer. 

 

Mais au fait, Marketing, ça veut dire quoi? Le marketing, ce n'est pas que du commerce, c'est un art. C'est l'ensemble d'action visant à faire connaitre un produit ou se faire connaitre, stimuler, répondre à un besoin, séduire, créer une envie...dans le but utime de convaincre, vendre (un produit, une idée, ...), ou s'auto promouvoir. 

 

Et le marketing est plus humain et naturel qu'on ne le croit. 

 

Pas convaincu? Tant mieux, je vais vous expliquer tout ça.

Mon Ebook
 

pour sortir du lot !

© MindSet et Match! 2017

Bam, suivez-moi les traces de l'iguane qui veille au grain ...
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • YouTube - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
#BrandTheGame